Les Doigts d'Or
Bonjour Cher Client ou cher Futur Client!

Passez notre porte et participez dès à présent à nos activités créatrices!
<b>
Vous pouvez postuler et rejoindre notre équipe de banniéristes et couturiers!</b>

Vous pouvez aussi tout simplement vous promener dans nos belles galeries et participer à la vie de l'atelier!

Alors n'hésitez plus et poussez notre porte!

Les Doigts d'Or

Attention ! Ne pas prendre d'images de ce forum sans la permission des créateurs
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Sam 19 Mar 2011 - 22:52

L'heure de tirer sa révérence…Une dernière fois elle allait fouler le sol de cette taverne maudite pour abandonner ce monde, rendre les derniers gains…avouer ses torts également.
Elle était sobre, habillée de sa tenue habituelle…Sa chemise en lambeaux et son mantel pour couvrir tout ce qui doit être caché à la vue des pervers.
Dague, bandages dans la poche et les cheveux attachés par un pinceau en un vague chignon peu solide.
La porte se ferme, et derrière elle, ce passé de joueuse, tricheuse, ivrogne…Il lui fallait le faire, tirer un véritable trait, se montrer qu'elle était capable de faire cela, oui mais pas sans soutient…

Elle cherche dans les couloirs, la bonne porte, celle d'une blonde…La belle Muffins.
Maelice l'appréciait bien cette artiste, car elle dégageait, tout comme elle cette assurance qui cachait une fragilité bien présente.

Muffins ?...Dur de trouver la bonne porte, et ce n'est pas faute d'en ouvrir quelques unes par erreur.
Enfin elle la voit, cette chevelure blonde et ces formes bien dessinées.
C'était peut être inconscient de l'amener avec elle, de lui cacher certainement les intentions qui la conduise à fouler le sol de cette taverne. Mais après tout, elle n'était pas à sa première erreur ici même…Ivre, elle avait renversé les tableaux, accueillit un fantôme et causé du tort à Don'…Elle n'est plus à ça près.

Bonsoir ma belle, dis moi….une ballade en taverne, cela te dit ?...Juste nous deux à profiter de l'ambiance particulière des saoulards …Tentée ?...
Lui pardonnerait-elle de l'inviter ainsi, pour s'assurer un soutient qu'elle apprécie et qu'elle n'imaginait pas être incarné par une autre personne ?…Peut être.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Sam 19 Mar 2011 - 23:20

Muffins travaillait dans son atelier depuis le début de l'après-midi. Elle ne voyait pas le temps passer, enchaînant peinture sur peinture. Elle sentit ses yeux peinés quand la nuit tomba et alluma tout un tas de bougies dans sa petite pièce. Son bureau était collé au mur où il y avait une fenêtre. Comme cela, le jour s'abattait directement sur ses toiles lorsqu'elle peignait. Elle était donc de dos à la porte, et les murs des côtés étaient parsemés de cadres, tableaux inachevés, peintures refusées...
Un fois les bougies allumées, elle s'assit à son bureau, prenant un pinceau quand tout à coup la porte s'ouvrit. Quelques secondes de silence suivirent puis la voix de Maelice retentit dans son atelier exiguë.

Citation :
Bonsoir ma belle, dis moi….une ballade en taverne, cela te dit ?...Juste nous deux à profiter de l'ambiance particulière des saoulards …Tentée ?...

Ma foi... Elle a travaillé toute la journée la bougresse... Peut-être faudrait-il mieux faire une pause. Et puis ce n'est pas comme si le travail allait partir...
Elle se retourna, examina sa jeune collègue, puis s'avança vers elle.

-Je te suis, cela nous fera du bien. Et puis a deux c'est toujours mieux !

Elle enfila sa jolie houppelande, héritée de sa mère, d'un bleu quasi assorti à ses yeux, puis détacha ses cheveux blonds ondulés.
Comme deux compères, deux amies, elles vagabondèrent de l'atelier jusqu'à une taverne, dans une ambiance joyeuse, se racontant, entre autre, leur journée, jusqu'à arriver devant la taverne que Maelice avait choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Sam 19 Mar 2011 - 23:55

Heureusement elle acceptait et au vu de sa mine préoccupée il valait mieux pour Muffins en effet. Que faisait-elle ainsi, toute seule et aussi épuisée. Jetant un œil aux tableaux, elle grimace. Une panne d'inspiration ? Qui sait.
Bras dessus, bras dessous, les deux femmes parlèrent, pensèrent tout simplement à autre chose alors qu'elles arrivèrent à destination.

L'artiste essaye de cacher son appréhension. La porte s'ouvre, l'odeur de l'alcool lui titille l'estomac et lui vrille les tripes. Dur de sentir cette odeur, ainsi que d'autres d'ailleurs.
Son regard se porte vite fait vers les quelques joueurs qu'elle connaissait mais aussi sur la tenue de sa belle blonde…

Pour sur avec pareille amie, elle allait avoir des ennuies. Retirant son bras, elle bande déjà ses mains doucement, par anticipation. Maelice était à l'aise que dans ces tavernes, dans son élément dont elle connaissait les dérapages parfois trop fréquents et les habitudes déplacées de ceux qui les peuplent.

Ma belle, tu vas attirer beaucoup de regard là…crois moi…évite de regarder certains dans les yeux…Oui, parfois mieux vaut ignorer les boulets et ne pas leur accorder de l'attention, les laisser espérer serait une lourde erreur.

Elle s'avance avec son amie, se faisant désormais Louve. Que les mains restent à leur place, si Maelice détestait bien une chose c'était des mains baladeuses…

Fait attention…S'il te plait. On va boire un peu.
La jeune femme se rapproche du comptoir, du joueur appelé l'Ancien…Discrètement, elle lui adresse un sourire tout en gardant une main sur la taille de son amie.

A son regard il avait l'air d'avoir comprit la décision irrévocable de la joueuse…Il peste, boit une rasade importante et tape du poing. Moins fort pensa t'elle…Pas d'esclandre..pas là, pas avec elle à ses côtés…

Tais toi…J'arrête, tu l'as compris…C'est ma dernière visite…Fait passer le mot. Jamais plus je ne frôlerais ce sol…
Les mots se glissent doucement à son attention. Des paroles sèches, affirmés mais toutefois susurrées…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Dim 20 Mar 2011 - 0:31

Des tavernes ? Mais bien sûr qu'elle en avait fréquenté. Mais pas des comme ça. Et ici ça n'était pas chez elle. Elle ne connaissait rien, ni personne. Attrapant un bout de mantel de Mae, elle finit par se coller à elle, de peur d'être prise en arrière par on-ne-sait-qui.
L'alcool et la crasse régnaient dans ce lieu sordide. Où, Diable, l'avait-elle emmené ? Est-ce donc là qu'elle jouait ? Ce n'était pas un endroit convivial !
Des hommes. Beaucoup d'hommes. Trop pour elle. Tous devant leurs verre d'alcool, en train de la lorgner. L'œil coulant, blafard, ou même scrutant. Elle se rassura, se disant qu'elle était avec une habituée, que cela irait. Sa houppelande était trop voyante. Elle la saillait bien trop. Ce n'était pas bon. Pourquoi ne lui a-t-elle rien dit ?

Citation :
…évite de regarder certains dans les yeux…

Trop tard... Muffins était bien trop analyste pour ne pas pouvoir regarder les gens et se plonger, certains, dans leur regard. Elle blémit. Devenant plus blanche. Donnant beaucoup plus de fragilité à son corps.
Heureusement, sa collègue l'emmena prestement au comptoir, derrière trois personnes lui bouchant la vue sur une partie de la taverne. Elle se tourna vers le tavernier et le vit taper du poing. Les trois gens se turent puis s'éloignèrent, dérangés. Non ! Les hommes la lorgnaient à nouveau. Elle ou Maelice, peut importe, elle se sentait en danger et la présence de son amie ne suffisait plus à la rassurer. Elle les sentait en danger.

Citation :
Jamais plus je ne frôlerais ce sol…

Le tavernier tapa à nouveau, plus fort puis bougonna. Les premières tables se tournèrent stoppant leur jeu, et leur discutions. Non...
Malgré tout, ils se replongèrent, méfiant, dans leur drogue. Ses muscles étaient tendus, ses nerfs prêts à lâcher, mais elle ne laissait rien paraître. Mae avait une image à tenir et personne ne devait la détériorer. Se décalant pour lire quelque chose un peu plus loin sur le comptoir, elle entendit quelqu'un lancer, en se levant :

-Héhé, si on m'avait dit qu'l'on nous apport'rait d'la mignonnette par ici ! Qui l'aurait cru !

Cette homme était un paysan. A coup sur. Une partie de la taverne se tourna vivement vers elle. Subjuguée, elle n'eut même pas le temps de réaliser dans quel pétrin elle s'était mise que l'homme, d'une cinquantaine d'année environ et ressemblant à un vieux loup de mer impotent, était déjà prés d'elle, enserrant sa taille, la collant à lui.
Diable ! se dit-elle il empeste l'alcool et autre grasserie, c'est insupportable !
Le poussant en vain elle dit :

-Je vous prierai Sieur de bien vouloir me lâcher immédiatement ! J'oublierai alors peut-être votre manque de galanterie !

L'homme rit avec sa bande d'amis en soutient, encore attablé. Il avait les dents pourries et manquantes, l'haleine fétide à en s'évanouir, la peau trouée et tannée, grasse comme du maïs à l'huile. Son étreinte se resserra, il commençait à l'emmener et, n'étant toujours pas charmée, elle le repoussait de plus en plus vivement, se penchant de plus en plus en arrière.

Elle était clairement dans une impasse.

Tout à coup, sa grosse tête bronzée se pencha en arrière violemment, sa mâchoire craqua lourdement et ses mains poisseuses la lâchèrent. Il tituba puis retrouva l'équilibre. En un rien de temps, devant elle, une brune se tenait là. Le pinceau tenant ses cheveux était à terre.
Elle.
Elle qu'elle considérait comme sa protectrice.
Elle.
Les muscles bandés, les poings fermés, les dents serrées, les nerfs à vif... Rien ne pouvait l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Dim 20 Mar 2011 - 9:52

Oui, il était furieux de savoir qu'elle quittait ce monde. Finit les paris sur sa petite tête brune, finit donc l'argent facile, Maelice savait éperdument ce qui traversait l'esprit de cet homme, son mentor d'autrefois. A gagner souvent, elle lui faisait doubler ses mises à lui, qui pariait sur les perdants à l'avance en l'annonçant vainqueur. Mais c'était finit. Plus de drogue, elle voulait s'en trouver une autre, plus douce, plus rassurante.
Toutefois, dans son fort intérieur, elle regrettait…C'était ici qu'elle avait grandit, apprit à se battre et à jouer pour devenir celle qu'elle était devenue.

D'ailleurs, les remarques aguichantes revenaient titiller son oreille…
Muffins, oui, cette belle plante avait su attirer les regards…Buvant alors une petite gorgée de gnôle, la jeune femme se donna ainsi le coup de fouet nécessaire.

Un homme l'amène loin d'elle, créant dans le cœur de Maelice une rage sans précédente.
Comment pouvait-il la toucher, poser ses mains sales, son regard lubrique sur elle..Comment osait-il la serrer ainsi ! Elle se débat sa belle blonde et la joueuse resserre son bandage…Aucune envie de se faire mal aux articulations.
La routine revient à grand galop alors que son mentor rit de la situation.

Pauvre écervelé que tu es…A ce moment précis, elle réalise que ce monde ne pouvait plus être le sien. Chacun pour soit, chacun riait du malheur des autres sans agir…Elle se souvenait alors de ces moments de solitude intense, où elle avait du encaisser des coups de mauvais perdant sans que personne ne lève le petit doigt…Ce monde de pourris où elle ne servait que de gagne pain et d'amusement alors qu'elle plongeait dans la drogue du jeu…Pourriture !

Sa haine s'envenime alors qu'elle se rapproche de ce bougre et qu'avec force, son poing serré se brise contre la mâchoire du gueux. Oui, c'était finit, désormais elle préférait l'entraide, le soutient réel et sincère…Elle ne voulait plus être un pantin, une droguée..Une larve….

Ne…t'avise pas de poser ne serait-ce qu'un autre regard sur elle….C'est clair ?!
Essoufflée, le regard devient noir alors qu'elle lutte pour ne pas lui écraser la face avec une bouteille éclatée…Pauvre fou !
Elle s'empare de la main de Muffins, ressentant alors son inquiétude dans son regard…
Se voulant rassurante, elle lui murmure dans le creux de l'oreille.
Ne t'en fais pas…Je suis désolée de t'avoir conduise ici…Partir..C'était peut être le mieux…


Alors qu'elle s'avance vers le comptoir pour régler sa note, elle sent les regards se faire pesants…
Ils lui en veulent d'avoir mis hors jeu un des leurs peut être…

Touchez la, lorgnez la de trop près…Et vraiment, je me ferai une joie de vous écraser les parties…Cette assurance, ce caractère fort n'avait d'existence qu'ici, car c'était son domaine…Le monde extérieur en revanche la fragilisait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Dim 20 Mar 2011 - 10:37

Alors qu'elle se tirait vivement les vêtements, essayant d'oublier les sales mains calleuses de l'homme, elle fut prise par la main et emmenée prés de la porte, dans un coin de mur sans soûlard, mais sous des regards inquisiteurs. Les garçons et autres mâles autour du tavernier l'avaient accusateur, presque haineux. Tandis que les autres, l'avaient méfiants, cinglants, menaçants.

Citation :
Je suis désolée de t'avoir conduise ici…

D'instinct, elle l'a serra dans ses bras. Fort. Très fort. Elle l'avait sauvé de n'importe quel malheur horrible.
D'emblée, Muffins colla son front au sien, dans une intimité sans pareille, éclairé à la seule lueur des torches de la taverne. Plus rien n'avait d'importance. Dans un murmure elle souffla.

-Protège moi de ces lieux, et je te protègerai de l'extérieur...

Peut-être en faisait-elle trop ? Elle avait la certitude que sa collègue était aussi fragile que la porcelaine, de l'intérieur.
Elle colla sa joue pâle à celle de la brune, puis toute deux s'assirent face à face.

-Pourquoi cette taverne ? Tu as l'air de connaître tan de monde... Est-ce ici que tu passes certaines de tes nuits ? Tu te sens si à l'aise...

Quelqu'un arriva et leurs déposa deux choppes.
Plus loin, deux homme se levèrent, et vinrent assez vite en direction des deux dames. La blonde reconnu aisément le "marin". Lançant un regard complice à Maelice, elle finit doucement sa choppe.

-Ses deux là viennent chercher les ennuis... dit-elle à voix basse

En un instant, le basané se jeta sur elle, la plaquant sur le banc, alors que son acolyte s'occupait de la brune. Par deux grands coups de pieds dans le ventre, elle fit dégager le gros plein de soupe de sur elle et puis se releva avec grâce et sauvagerie. Maintenant, l'heure était à la guerre.
Muffins était grande et svelte, esquivant certains coup. Malheureusement, les armes qu'elle maîtrisait si bien n'étaient pas a porté et seule une bouteille lui servit. Elle fit un grand pas en avant, déchirant sa houppelande sur un côté, et éclata la bouteille sur la tête du gueux. Assommé et titubant, elle en profita pour le pousser avec une grand coup d'épaule, ce qui le mit à terre.
Tan pis pour son beau manteau. Avec un verre brisé, elle s'improvisa une robe, fendue sur les côtés, arrivant aux genoux. C'était plus une guenille qu'autre chose mais peut importe. D'un coup de jambe elle était prés de Mae -qui tenait a l'aise le rythme- l'emmenant avec virulence à l'étage pour tenter une fuite.
Tout les clients -ou quasi tous- étaient à leur trousse.
Elle s'enfermèrent dans une chambre, ignorant les cris, le cœur à mille à l'heure. L'artiste se pencha à la fenêtre.

-Ici ! Il y a un tas de foin, de crottins et d'herbes fraîches, mais ça devrait amortir la chute.

Ni une ni deux, elle s'assit sur le rebord en bois et se laissant tomber les pieds en avant. Elle arriva tout de même à ne pas trop se salir. La brune regarda en bas. Sa tête disparu. Elle regarda à nouveau et imita Muffins. Avait-elle peur ? Possible...

-Je te le promet, tu ne risque rien ça ne fait pas mal. Dépêche toi par pitié !

Elle avait peur que les soûlards les rattrapent.
Tout de même Maelice finit par se lancer, prudemment, mais se lancer. Elle l'aida à sortir de la charrette puis elles s'enfuirent toutes les deux dans la ruelle, entendant au loin des brames et des rugissements de déception. Au détour d'une ruelle, s'adossant à un mur, elles reprirent lentement leur souffle. Surtout la blonde, pas sportive pour deux sous.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Mer 23 Mar 2011 - 9:52

Une chope se vide tranquillement, alors que l'ambiance reste toujours aussi pesante. Les regards rivés sur elles, Maelice comprit qu'elles allaient devoir redoubler d'effort pour les ignorer et retrouver un calme véritable.
Pendant la discussion, l'artiste essaye de trouver du regard son ancien complice, confrère.
Agacée de ne point le voir, elle finit d'une traite le fond de sa chope alors que son amie l'invite à observer les deux gredins qui s'avancent vers elles.


Humph…Laissez nous…vous vou…
Pas le temps de finir sa phrase que le gueux qu'elle avait frappé se jette sur elle en lui donnant un crochet bien puissant et que son ami imbibé se rapproche un peu trop de Muffins. Le souffle se coupe alors qu'elle sent une vive douleur à la mâchoire…Sonnée, elle encaisse un autre coup contre son épaule avant d'arriver à en arrêter un. Finit de jouer…Elle n'aimait pas en prendre ainsi plein la tronche.
Le poing se serre et s'écrase contre sa nuque, laissant alors échapper de la bouche du gueux quelques gazouillements étranges.
Sèchement, elle le repousse avant laisser son pied frapper le corps du bouseux et d'observer la nouvelle tenue de son amie…

….Oui…c'est encore moins aguichant, tu as raison ma belle là….Sourire moqueur qui se décompose à la vue de ces personnes qui se lèvent. Elle connaissait trop bien la suite des évènements, si elles se font attraper, c'est une séance de bizutage, d'humiliation qui leur sont réservés…

Elle s'empare donc du poignet de la belle et ne lui laisse point le temps de comprendre ce qui lui arrive. Elle court, aussi vite que possible vers l'étage poussant les hommes de son passage à coup d'épaule endolorie.

Les escaliers sont gravis, la porte entrouverte poussée, et refermée aussi vite. Le cœur lui fait presque mal…Maelice voit alors Muffins se diriger vers la fenêtre et écarquille les yeux quand elle lui annonce qu'elles devront sauter…Mauvaise idée !...Houla oui..très mauvais.
L'artiste a le vertige…Impensable pour elle, ses pas la guident quand même devant cette sortie. Muffins était déjà en bas, bien en vie et elle, reste toujours hésitante.

Humph…non là…ton idée je ne la sens pas du tout ! Mais elle n'a pas vraiment le choix, la porte s'ouvre derrière elle et c'est son confrère qui se trouve parmi les premiers.

Elle a mal de le voir, mal de voir son regard inquiet sur son visage…Mal de se sentir jugée..Il devait certainement croire qu'elle avait cédé à la tentation…Et pourtant….
Alors qu'elle passe une jambe par-dessus bord, puis l'autre, le cul toujours posé sur le rebord elle lui adresse un dernier mot…

Adieu

Le corps chute alors qu'elle a la peur du vide et elle atterrit dans le mélange de fumier et de foin..Charmant. L'odeur la sort de sa torpeur de même que la motivation de Muffins…Oui, courir encore…
Sans un regard en arrière, les deux femmes s'échappent vers les ruelles et une fois loin se poste contre un mur. Elle respire, tente de retrouver un rythme normal et sourit…

….La prochaine fois…..On prendra…juste une tisane dans une auberge moins malfamée…Parole….Marchons un peu…Bras dessus, bras dessous, les deux wanna viiip marchent vers le calme, la tranquillité des ruelles. Son regard se perd vers les enseignent, quelques bordels, quelques fumoir et herboristes…Ce quartier n'était pas bien fréquenté et les pancartes s'enchainent, toute aussi inspirée du Malin les une que les autres…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   Sam 26 Mar 2011 - 10:36

Malgré leur rires et leurs embrassades, suite à cette échappée, Muffins vit dans les yeux de son amie -car maintenant, nous pouvons réellement dire que ce sont des amies !- une tristesse.
Ce monde était le sien. Elle s'en été arrachée. Non sans violence, mais peut-être aurait-il fallut plus de... Discrétion.
Comprenant ses sentiments elle lança, le visage neutre :

-Je ne pense pas que ça te rassurera. Je ne pense pas non plus que ça te soulagera mais, moi aussi j'ai vécu un chagrin, d'être arrachée à un monde que j'aimais, qui était le mien.

Continuant d'avancée, elle raconta :

-Ce n'est en aucun cas comparable avec toi. Car c'était d'autre circonstance et... Je n'avais pas le même âge.

Elle s'éclaircit la gorge.

-Mon aimée est mort. C'était il y a quelques temps maintenant. Une part de moi-même a été emportée dans sa chute. Depuis, je ne suis plus la même mais malgré tout je suis arrivée à me relever. J'ai été arrachée d'un monde qui m'était cher, d'une vie sans pareille, d'un amour inégalé. Je t'avouerai que je n'ai jamais cru que j'arriverai un jour à sortir de mon lit. Mais il a bien fallu. La denrée se faisait rare, l'argent aussi, rien n'allait en s'arrangeant si je restais dans cet état. Alors je suis partie. Ça m'a bien vidé l'esprit. J'ai rencontré un autre homme. Il ne me plait pas. Ne me convient pas. Mais il ne peut pas se passer de moi. J'ai été idiote de me mettre avec lui. Par pitié ? Par désespoir ? Je ne sais pas, mais j'ai été saute.
Puis il pleurniche tout le temps, il n'arrive pas affronter les choses, il se fait mal très vite, c'est assez fatigant car en plus de m'occuper de moi faut que je m'occupe de lui.
Enfin ceci dit, cette période de transition a été très dure, et l'amour est quelque chose que je peine a retrouver.


Muffins, nostalgique, repensa à son ancien amour, puis regarda les étoiles.

-Mais maintenant de toute manière, tout est fini. Et je ne pense pas retrouver quelqu'un comme lui. J'espère arriver à quitter celui avec qui je suis. C'est tout.

Elle se tourna vers son amie.

-Je suis derrière toi et je te soutiens, ce monde que tu veux quitter, je t'aiderai à ne pas y retourner, et à regarder de l'avant.

Un sourire orna son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Une ballade nocturne entre artistes, entre amies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Doigts d'Or :: [RP] Atelier, Saint Germain des Champs, Bourgogne :: Archives-
Sauter vers: