Les Doigts d'Or
Bonjour Cher Client ou cher Futur Client!

Passez notre porte et participez dès à présent à nos activités créatrices!
<b>
Vous pouvez postuler et rejoindre notre équipe de banniéristes et couturiers!</b>

Vous pouvez aussi tout simplement vous promener dans nos belles galeries et participer à la vie de l'atelier!

Alors n'hésitez plus et poussez notre porte!

Les Doigts d'Or

Attention ! Ne pas prendre d'images de ce forum sans la permission des créateurs
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite de son rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A la poursuite de son rêve   Mer 21 Sep 2011 - 3:58

Florance marchait, le pas calme, ses yeux verts regardaient attentivement tous les moindres détails qu'elle apercevait. Les maisons de toutes les couleurs, une était beige et petite, l'autre imposante et brune accompagnée de rouge, lui rappelait le triste souvenir de Saint-Lizier, ville qu'elle avait quitter voila déjà quelques jours pour se rendre la ou son coeur la guidait et il me le mena vers Mauléon, petit village perdu au fond du Béarn.

La brunette revint a elle-même et souri lorsqu'elle aperçu l’écriteau qu'elle recherchait. Flo s'arrêta quelques instants et regarda le large bâtiments ou les maîtres artistes exécutaient avec brio. La jeune femme prit un très grand respire, ferma les yeux et quelques instants et les ouvrit. Personne n'attendait après elle. Elle hésitait a entré ? Et s'il l'a refusait parmi eux ? Comment se sentirait-elle ensuite lorsqu'elle irait raconter sa a sa meilleure amie, elle qui n'avait en aucun point réfuté son travail. Elle le trouvait magnifique et Florance souriait a toutes les fois qu'elle voyait le visage de son amie s'éclairer.

Prenant son courage a deux mains, La jeune femme posa une main sur la poignée et pénétrant dans l'immense vestibule. Des clients allaient d'un côté et de l'autre. Des couturières, les bras chargés de tissus, s'excusaient lorsqu'elles bousculaient maladroitement les clients qui tout comme elle, se demandait ou aller pour si ou sa. Florance leva les yeux au haut des murs et aperçu ce pourquoi elle était venait. Le mot Recrutement était bien gravé dans les murs de bois et avaient été peinte en or. Elle souri et resserra ses toiles contre elle.

La jeune femme pénétra dans la pièce et trouva une salle vide, la ou plusieurs artistes avaient déjà placer leurs œuvres. Flo fit de même, plaça les deux première créées faite pour ce recrutement. Elle voulait réussir et elle était sûr qu'elle avait le talent nécessaire pour venir travailler avec ces grandes femmes dont leur art se fait parler partout en France. Florance plaça avec attention chacune de ses toiles, vérifiant si elles ne s'étaient pas abîmés lors du voyage.

Une fois placé, il n'y avait désormais que le temps qui déciderais de son évaluation. Florance s'estima chanceuse d'avoir apporté des toiles vierges et sa peinture. Elle s'assit donc sur un tabouret et se mit a peindre les oeuvres demandés.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de son rêve   Ven 23 Sep 2011 - 2:00

Et une visite de plus en salle de recrutement, une ! La Miel se dirige tout sourire dehors vers la nouvelle postulante :

- Le bonjour à vous, dame, et bienvenue aux Doigts d'Or. Je me nomme Ladyphoenix, et c'est à moi qu'il revient d'examiner ces toiles que vous avez là. Alors, alors, alors... Jetons un oeil là-dessus, si vous le voulez bien.

Un regard attentif est posé sur les toiles, et un sourire d'éclairer le visage de la Miel :

- Alors déjà, le moins que l'on puisse dire c'est que vous savez manier un pinceau, dame.

Le regard se pose à nouveau vers la première toile :

- Alors... Vous savez que vous êtes sublime ?

Rougissement de la Miel, qui se hâte de se rattraper :

...mement représentée ? Sublimement représentée, donc. Je note toutefois quelques petites choses... Pourquoi avoir choisi un fond gris, noir et blanc en constraste avec la couleur des portraits ? En outre, je trouve un peu dommage que le haut de votre chevelure soit barré par votre cadre intérieur. La tranche gauche ne me gêne pas, mais je trouve que c'est dommage, sur le haut, vous voyez ? Enfin, il est toujours difficile de discuter goûts et couleurs avec une artiste qui a peint une oeuvre pour elle-même, vous en conviendrez. Passons donc à votre seconde toile, la fresque-test proposée pour ma filleule, Hélia.

Celle-ci réclamait des tons aussi froids que sa personne... Vous n'auriez rien de glacé, givré, dur, solide comme le roc ?


Regard autour d'elle, et la Miel cède au rire qui la gagne :

- Bon, j'exaggère un peu, j'en conviens. Cela dit, si le portrait est sublime, je trouve le fond peut-être un peu trop chaud, il fait plus triste qu'autre chose ; il s'agirait-là d'appuyer sur la froideur. En outre, la phrase en exergue est peut-être un peu trop séparée et un peu trop centrée par rapport au corps du tableau? J'aime néanmoins le cadre fin et discret qui colle bien avec l'exigence de l'élégance et ajoute au portrait ravissant. Enfin, le bandeau n'est pas trop gênant et donne une impression de relief, de profondeur, qui n'est pas déplaisante. Cela dit, c'est quelque chose qui pourrait éventuellement gêner l'intéressée, il serait intéressant de le lui demander, tiens, ce ne serait pas une mauvaise idée. Espérons qu'elle vienne à passer par là.

Sourire poli à l'égard de la postulante, et de demander sur un ton doux et avenant :

- Pourriez-vous, je vous prie, tenter de revoir votre toile dans un premier temps, et effectuer une autre commande-test ? Auriez-vous une remarque, une suggestion à faire ? J'aime à dialoguer avec les artistes, je trouve cela passionnant !

Et la Miel de désigner un siège d'un geste engageant de la main.

- Désireriez-vous quelque chose à boire, ou quoi que ce soit ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de son rêve   Mer 28 Sep 2011 - 17:13

Florance sursauta en entendant une voix derrière elle. Elle était tellement concentrée sur son futur travail qu'elle ne l'avait jamais entendue entrer. Flo lui souria et se présenta a son tour et écouta sagement ses conseils.

- Je n'ai point de commentaires Dame, je tiens a vous dire que c'est vous l'experte. Humm.... J'ai rien qu'un petit quelque chose qui me chicotte, j'ai de la difficulté a dessiné les yeux d'une personne, quand c'est les miens, sa va, mais ce n'est pas toujours évident *.

-Pour ce qui est de mon portrait, je suis assez embêté, je vais essayer de le retaper, mais je ne peux rien vous promettre vous savez... J'ai perdu les premières toiles vous savez, et puis c'est beaucoup de travail, mais je vais essayer un petite quelque chose rien que pour vous **.


Florance souriait, espérant être clairement comprise. Si elle avait soif ? Oui peut-être... De toute façon, le stresse lui rendait la gorge aussi sèche d'une rivière en plein désert.

-Je vous prendrais bien de l'eau Dame, ma gorge se dessèche a un rythme alarmant. (petit rire). Avant que vous arriviez, j'avais préparer une autre toile a vous présenter et pendant que vous l'examinerai, j'aimerais bien modifier la mienne dans le meilleur des possibilités.

La brunette s'excusa poliment et alla vérifié si sa dernière toile était complètement sèche. Il n'aurait point fallu que la critique d'art se tâche avec un travail qui n'est même pas le sien. Satisfaite de son oeuvre, Flo vient la déposer sur un chevalet de bois tout simple. Elle la présenta et prit sa bannière qu'elle se dépêcha d'aller modifier.

Spoiler:
 


* = Lorsque dans une commande on demande de changer la couleur de yeux d'un portrait, il y a-t-il une façon de faire précise de le faire. Moi j'utilise Photophiltre Studio X, car Gimp et moi, on fait deux.

** = Mon ordinateur, plutôt le logiciel photofiltre a eu un lag et je ne pouvait plus sauvegarder ma bannière avec les différents calques et lorsqu'il fait sa, il ni a rien a faire. J'ai été obliger de faire un screen de mon image et de découper la bannière. Alors voila pourquoi j'ai de la difficulté a la modifier, mais si vous voulez que j'en refasse une, je suis partante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de son rêve   Jeu 29 Sep 2011 - 14:24

La jeune des Juli faisait sa pause habituelle dans son travail. Traversant le couloir des recrutements par curiosité, la Glace entendit la voix familière de sa douce marraine, loin de se douter de ce qu'elle pouvait dire à son sujet aux candidats. Quoiqu'il en soit, la porte est poussée, les azurs se posent d'abord sur Lady, puis sur la candidate, qui exprimait des questions bien techniques.

Le corps se remet en marche, un très léger, voire presque invisible, sourire sur les lèvres, lorsqu'elle dépose une bise sur la joue de sa marraine. Pas trop près non plus.


Bonjour Lady, comment allez vous ? Et bonjour ma dame, je suis Hélia des Juli, minie créatrice dans l'atelier.

Enfin, la brune s'intéresse aux toiles. Concentrée elle garde le silence un moment, pas forcément consciente du malaise qu’elle peut produire..

Alors, je vais me permettre d'intervenir pour la fresque réalisée pour moi si c'est possible.. puis je répondrai peut-être aux questions plus techniques, pour soulager ma marraine.

Coup d'oeil amusé, vers la concernée, et la jeune femme de reprendre

D'abord, vous avez du potentiel, mais il vous faut faire attention au poids.. en dehors de la mienne, les deux autres semblent un peu trop lourdes*. Enfin, je vous dis ça, mais je fais encore l'erreur parfois.

Concernant ma fresque, ça ne répond pas tellement à la demande. Vous demanderez à quiconque ici, je ne suis pas aussi sombre que la façon dont vous m'avez représentée. En revanche, je sais que certains me surnomment le glaçon dans mon dos, et il est vrai que je ne suis pas quelqu'un de chaleureux. C'est plutôt cette piste à explorer.
L'idée d'une phrase au dessus, pourquoi pas, mais l'écriture est peut être à modifier.. elle semble entre deux, il faudrait soit en choisir une très droite pour s'accorder au cadre rigide choisi ici, soit une complètement penchée et bariolée pour contraster au contraire. Réduire aussi sa taille, car cette phrase-ci relève un peu du mystère, de la provocation.

Rassurez-vous, je vous soulève beaucoup de choses, mais c'est simplement pour vous inciter à cadrer bien avec la demande.


Respire Hélia. Et la Glace reprend

Je vais laisser Lady faire la critique de votre dernier travail, mais j'ai cru entendre des questions auxquelles je peux vous répondre.

Pour ce qui est des yeux à modifier pour certains clients, il vous faut déjà vous pencher bien sur votre toile. Je prends mes pinceaux et je change les tons très délicatement, en faisant en sorte de bien avoir les mêmes des deux côtés**.

Voilà, je crois que c'est tout, si vous avez des questions, profitez-en.


*Le poids ne doit pas dépasser 200ko. Mais j'ai vu que vous aviez enregistré votre propre fresque en PNG.. et ça augmente le poids de l'image. Essayez en JPG pour toute bannière sans transparences, et le poids sera bon.

**Moi je travail sur GIMP, je déteste photophiltre.. mais pour transformer les yeux ça se fait de la même façon. Il faut bien zoomer, sélectionner, et après ça dépend de la couleur initiale. Si elle est claire, il y a juste à modifier les couleurs (dans les onglets du haut il doit y avoir une option qui modifie les teintes et saturations ?). il faut juste se rappeler les teintes et les appliquer au second oeil.
Si l'oeil est sombre en revanche, j'utilise l'option "colorier", je bidouille pour que la saturation et la luminosité fassent apparaître un peu de couleur, et après je change la teinte.

***Si je peux vous suggérer quelque chose aussi, ce serait d'aller piocher de nouvelles polices ici :http://www.dafont.com/fr/
Ca vous permettra de varier, et il y en a de très belles.

****Enfin pour votre problème d'absence de calques pour votre bannière, c'est embêtant car ça ne permet pas vraiment de bien modifier, si ça vous arrive pour un client, je vous conseille de recommencer car c'est rare qu'il ne demande pas une modification.


[EDIT : enlevé la remarque sur le nom de famille, nom qui n'est pas noté dans la demande de base]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la poursuite de son rêve   Lun 10 Oct 2011 - 18:48

La Miel en était là de ses remarques et observations lorsqu’elle sentit la douce fragrance d’un parfum, suivi bientôt d’une bise sur sa joue. Elle releva les yeux, et c’est à la fois souriante et surprise qu’elle regarda sa filleule.

Une telle attitude ne lui était pas familière, mais encore une fois, la douce et digne Hélia la surprenait ; cette jeune femme d’allure savait se réinventer, et faisait à l’évidence montre de nombre efforts pour être avenante et chaleureuse – une fois n’est pas coutume. Si Lady tendait à la décrire comme glaciale, elle n’en avait pour autant pas moins d’affection pour elle, et l’aimait tendrement.

Pour ne pas pousser trop loin, et comme une marque de reconnaissance, la Miel refreina ses élans tactiles et démonstratifs pour se contenter d’un doux sourire, sincère qui plus est, à son intention, comme la jeune des Juli la saluait :


- Le bonjour à vous, ma chère Hélia. Je suis ravie de vous voir, une fois de plus, vous êtes fort bien mise, cette robe vous va à ravir.

Mais déjà l’intermède s’achevait : la jeune femme se penchait sur les toiles, aussi la Sémuroise la laissa-t-elle en réflexion, l’observant avec curiosité. L’avis de cette talentueuse artiste serait à coup sûr enrichissant, et tellement plus fin que ses propres observations à elle, qui ne savait tenir un pinceau. A sa remarque malicieuse, la Miel sourit, et répondit doucement :

- Mais je vous en prie, Hélia, je brûle d’entendre vos remarques. En effet, vos considérations techniques me soulageront amplement, et vous aurez avec moi, deux paires d’oreilles attentives à vos bons soins.

Hop, on écoute, on se concentre, on hoche la tête pour acquiescer. Si Hélia était souvent peu prolixe, elle était toujours très fine, et ses bons mots, toujours à propos. Dotée d’une répartie de peu d’égale, elle se montrait en ce moment fort douce et pédagogue. Lady ricana nerveusement à la remarque que la délicieuse brunette fit à propos d’un éventuel surnom, et répondit, peu à l’aise :

- Oh, voyons, quelle idée !

Peu convaincante, elle choisit de rester muette jusqu’à la fin des explications, et sourit à ses deux compagnes de discussion :

- Merci infiniment, Hélia, vous savez à quel point la technique me manque, et votre aide est en tous points précieuse.

Elle s’adresse maintenant à la postulante :

- Alors, concernant cette dernière œuvre, ma foi, elle est plutôt bien réalisée. Les couleurs sont cohérentes, les motifs plutôt jolis, féminins. Le blason est discrètement réalisé, vous n’avez pas barré votre portrait par le cadre, c’est d’apparence assez simple et charmant. Si je puis faire une remarque, elle concernera l’épaule gauche de cette dame, qui me semble assez étrangement formée, et, peut-être, ce léger flou au niveau de la chevelure ? Le choix de la taille du cadre est peut-être un peu discutable, et j’aurais, quant à moi, placé le « de » entre les deux parties principales du nom, peut-être pour davantage d’esthétique.

Concernant cette police d’écriture, si elle est jolie, peut-être est-elle trop stricte par rapport à la modernité du reste de la fresque ? Enfin, très sincèrement, c’est une jolie toile, à mon sens. Si Hélia n’a aucun commentaire à ajouter, je vous laisse tenter une nouvelle version de la commande-type la concernant.


Et re demi-tour vers Hélia :

- Verriez-vous quelque chose à ajouter, ma chère filleule ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite de son rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite de son rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Doigts d'Or :: [RP] Atelier, Saint Germain des Champs, Bourgogne :: Archives-
Sauter vers: