Les Doigts d'Or
Bonjour Cher Client ou cher Futur Client!

Passez notre porte et participez dès à présent à nos activités créatrices!
<b>
Vous pouvez postuler et rejoindre notre équipe de banniéristes et couturiers!</b>

Vous pouvez aussi tout simplement vous promener dans nos belles galeries et participer à la vie de l'atelier!

Alors n'hésitez plus et poussez notre porte!

Les Doigts d'Or

Attention ! Ne pas prendre d'images de ce forum sans la permission des créateurs
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ciseaux, aiguilles, pinceaux et pots de peinture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irma
Adjointe Couture de Dieu et Edelweiss aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 1625
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Ciseaux, aiguilles, pinceaux et pots de peinture...   Sam 21 Jan 2012 - 19:02

Assise à sa table de travail la jeune Maitre regardait son élève. Lubin le maladroit, Lubin la catastrophe, Lubin et se doigt d’argent qui bientôt deviendrait d’or ! Que dire sur ce garçon a peine plus jeune qu’elle, à moins qu’il soit plus âgé ? A vrai dire, Irma n’en avait aucune idée.
Oui si son passage d’apprentie a maitre couturier lui avait donné une confiance en elle plus grande, si elle en était devenue fière et orgueilleuse, la vision d’un jeune homme magnifique la rendait toujours aussi timide et avait le don de lui couper les cordes vocales. C’était donc dans un silence presque mortuaire que le Maitre et l’apprenti travaillaient. C’était aussi d’une voix toute fluette que l’hérétique reprenait son élève quand il se trompait ou qu’il faisait quelques bêtises. Oh, il n’aurait pas put tomber sur maitre plus compréhensif lorsqu’il faisait tomber sur son passage tissus ou mannequins. Irma était aussi incapable de le regarder dans les yeux que de lui hurler dessus.

Irma peinait à se dire qu’elle n’avait plus de compte a rendre à son propre maitre, d’ailleurs, elle en cousait beaucoup moins. Se penchant sur ses anciens patrons et sur ses enluminures de catalogues pour trouver quelques excuses à sa peur de ne plus avoir à montrer son travail. Oh elle avait beau avoir sa galerie, un apprenti, l’Edelweiss peinait a réaliser qu’elle était Maitre. Elle peinait à prendre son envol. Et le départ de Clarinha, ce fut le coup de pied de la maman oiseau qui en a marre de voir son bébé oiseau rester au fin fond de son nid à dire qu’il a le vertige! Ce fut lors de son départ qu’elle réalisa enfin une chose : Elle était Maitre aux Doigts D’Or ! C’était son rêve ! Son but ! Devenir une des Créatrices prisés des Doigts d’Or ! Un sourire illumina le visage de la blonde alors qu’elle posait ses perles grises sur son apprenti. Il était plus doué qu’elle pour les enluminures et la peinture…



Lubin ? Voudrez-vous bien m'apprendre à peindre ? Enfin... Je…


Rougissante sous sa propre audace, la Maitre baissa les yeux sur les enluminures de son catalogue. Audace Oui d'avoir parlé a Lubin pour ne rien dire d'intelligent ou en rapport avec la couture. Sans compter que pourquoi voudrait-elle apprendre a peindre ? Après tout,elle savait coudre et c'était déjà le plus important… Elle n’en avait pas réellement besoins de peindre ! Et surtout qu'elle idée de le demander a son apprenti ! C'était a elle de lui enseigner ce qu'elle savait pas a lui... D'ailleurs elle ignorait même pourquoi elle lui avait demandé cela. Et puis pourquoi Lubin lui apprendrait il de plus ? Il avait déjà beaucoup à faire !
La voix fluette s’éleva une nouvelle fois, moins assurée un peu tremblante. On vous avait déjà dit qu’être seule avec un homme la mettait mal a l’aise. Alors si en plus elle se sent ridicule....



Enfin... Un jour ou vous aurez le temps... Mais si vous ne voulez pas je comprendrais...

_________________
L'Huguenote à des Doigts d'Or !
Moi j'adore, les Doigts D'Or !




[color=darkred]Irma a dit: " Les modèles avant gardiste moi je les remets au goust du jour !"

Mon Travail ? C'est ici et ça se reconstruit ! Patience !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ciseaux, aiguilles, pinceaux et pots de peinture...   Dim 22 Jan 2012 - 14:58

Si le blond est entré à l'atelier avec la ferme intention de devenir peintre, il ne se doutait surement pas qu'il deviendrait par la même apprenti couturier... Et apprenti de l'Edelweiss, de plus !
Les choses se sont faites naturellement, à vrai dire. Quelques tenues faites en cachette & sans grande motivation, découvertes par les couturières par pur hasard -enfin, surtout parce que les paquets traînaient à la vue de tout un chacun-, & le voilà embauché comme mini-peintre ET mini-couturier... S'il l'avait su !
Mais malgré sa préférence marqué pour la peinture, il ne peut s'empêcher d'apprécier ces tissus glissant sous ses doigts maladroits. C'est qu'il est sensible à la beauté, le Lubin, si sensible d'ailleurs qu'il en perd souvent ses moyens.

C'est donc fortement tremblant & mal à l'aise qu'il s'active à coudre les manches de la houppelande commandée. Le regard attentif de l'helvète le déstabilise surement, mais il s'applique à ne rien en laisser paraître. Travail bien plus difficile que de coudre, assurément.
Absorbé par son travail, d'ailleurs, il ne comprend pas de suite la requête de l'Edelweiss. Se retournant vers elle en clignant des yeux, il la regarde avec surprise, & s'empourpre vivement dès que la question monte à son cerveau.
Peindre ? Lui, pauvre petit peintre maladroit, apprendre à son Maître couturier à peindre ? A cette jeune femme si belle, & si douce, & si tendre, & si innocente, qui lui a déjà demandé de peindre son portrait plusieurs fois, qu'il admire tant sa beauté est difficile à reproduire sur une toile, elle, l'Edelweiss aux Doigts d'Or, & sans aucun doute de diamants, tant il la trouve douée & charmante ?


- Vous... Je... Moi.. Peindre.. Qu...

Gloups. La réponse n'est certes pas très compréhensible, & le pauvre blondinet au visage angélique devient plus rouge que le ruban qu'il tient entre les mains, bégayant à en devenir tout à fait incompréhensible. Chose qu'il était déjà, soit dit en passant.

- Je... Non, pas du tout !

Bien sûr qu'il veut, bien évidemment, quelle question, il lui apprendrait même à mettre la capitale dans une bouteille de Bourgogne si elle le lui demandait, & qu'importe s'il n'a aucune idée de comment s'y prendre !
Il se lève d'un bond, renversant par la même et son tabouret, & le mannequin habillé de la houppelande, se retourne pour tenter de rattraper le pantin, jette un coup d'oeil presque apeuré à la belle helvète, se retourne à nouveau & lâche un juron trop vulgaire pour vos chastes oreilles.

- Je.. Je suis désolé.. Non.. Non, ça ne me dérange pas.. Je.. euh..

Oui, Lubin, tais-toi, ton teint est si rouge qu'on pourrait te confondre avec une écrevisse, ton bégaiement est risible & ta maladresse est catastrophique.
Il y a des jours, comme ça, où il vaudrait mieux rester bien au lit, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Ciseaux, aiguilles, pinceaux et pots de peinture...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Doigts d'Or :: [RP] Atelier, Saint Germain des Champs, Bourgogne :: Archives-
Sauter vers: