Les Doigts d'Or
Bonjour Cher Client ou cher Futur Client!

Passez notre porte et participez dès à présent à nos activités créatrices!
<b>
Vous pouvez postuler et rejoindre notre équipe de banniéristes et couturiers!</b>

Vous pouvez aussi tout simplement vous promener dans nos belles galeries et participer à la vie de l'atelier!

Alors n'hésitez plus et poussez notre porte!

Les Doigts d'Or

Attention ! Ne pas prendre d'images de ce forum sans la permission des créateurs
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pupitre Attiléen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Pupitre Attiléen.    Dim 21 Oct 2012 - 17:55

La Des Juli était enfin revenue de son exil Clermontois.
Ces quelques semaines de retraite lui avait fait du bien, elle qui semblait ne jamais vivre qu'au rythme de ses maternité et de ses retraites.
Les tissus reposaient froids sur la grande table de travail.
Une petite apprentie ne lui serait pas de trop pour les adaptations de ses patrons anciens.
Les nouveaux patrons quant a eux se faisaient rares et tant pis.
La des Juli n'en avait cure, se sentant par ses nombreuses absences abandonnée d'un monde qu'elle adorait, celui des nobles.
Elle haussa donc les épaules et s'assit a son pupitre vélin et encre à portée.

Elle avait reçu quelque douceur de Judas Von frayner. c'est en machouillant une pate de fruit qu'elle répondait, un sourire ravi aux levres.


Citation :
Expéditeur : Judas

A vous, chère amie. Je ne crois pas vous avoir remerciée d'avoir assisté à mes noces, alors mieux vaut tard que jamais, dit-on.

Judas Von Frayner.


* Dans ledit paquet, des pâtes de fruit Lefebvre *

Citation :
A Vous Judas Von Frayner

Le bonjour et un sourire messire.
C'est avec plaisir que j'ai reçu vos mots et présent et vous en remercie grandement.
Peu de vos semblables ont encore de si courtoises manières, soyez en loué.

Ce me fut un plaisir que de me trouver à vos noces. J'ose espérer que votre charmante épouse et vous même vous portez bien et que vous goûtez tous deux au contentement de l'hyménée.

S'il vous plait un jour de lui offrir quelque parure, considérez que je suis toute à votre disposition.

Qu'Aristote vous garde.

ADJ.

Tant qu'à faire et puisqu'une nouvelle pâte de fruits fondait doucement dans son palais, elle laissa sa plume aller à une autre missive.

Citation :
A vous Kéridil d'Amahir
celui que j'ai connu Seigneur de Bréméan
Qui aujourd'hui dit on est Duc

Le bonjour.

Qu'il est triste de ne point avoir plus reçu de vos nouvelles depuis le fâcheux jour ou vous avez arraché aux Doigts d'Or une de ses perles.
Allons je ne vous en veut pas. Si ce n'était vous, elle serait partie je le gage tout de même.

Je vous écris ce jour pour prendre de vos nouvelles si tant est que vous souhaitez en donner à une couturière de roture. J'ai appris que vous aviez eu l'heur avec votre épouse de devenir parents. Je vous en félicite.

Puisque femme ne saurait être totalement désintéressée , et puisqu'il me plait d'avoir la bassesse d'une revanche envers vous, je viens vous entretenir de rumeurs qui font état d'un commerce de tenues signées de Clarinha De Brites da Cunha en Paris.

Sans m'étendre davantage, vous conviendrez avec moi que ceci va a l'encontre de l'arrangement dont nous avions convenu , faisant de la jeune Clarinha votre couturière personnelle, et pourrait fort nuire au fonctionnement de notre succursale parisienne et de fait nous priver de revenus conséquents. Je ne vous cache pas la pression dont je fais l'objet face à mon intendante aux Finances, Elisabeth Stilton qui me reproche sans cesse mes folies passées et ne cesse de me présenter moults états financiers désastreux. Que voulez vous, être le meilleur atelier de France à un prix.

Ah comme il serait malheureux que les Doigts d'Or connaissent Banqueroute. Vous n'êtes plus client pourtant je veux croire que vous continuez de porter notre établissement dans votre coeur et que vous ne laisserez pas ceci arriver n'est ce pas ?
Fort heureusement , Nous comptons pour nous aider déja quelques mécènes dont des membres de votre famille, je peux citer Dame Akane de Clairval et la jeune Léha Giffard. Il nous serait un grand honneur et une consolation sans bornes de vous compter parmi nos soutiens.

Aussi messire, recevez ma requête.
Votre grâce, ajoutez du faste à votre nom, devenez mécène des Doigts d'Or. Vous serez irrémédiablement lié à ce qu'il se fait de meilleur et tous ceux que nous habillerons vous devront une part de leur contentement. Votre nom brillera en lettre d'or sur notre portique.

Songez y je vous en prie, ami d'un jour, Duc d'aujourd'hui.

Qu'Aristote vous garde.

ADJ.

Un sourire éclaira le visage mat de la Di Juli. Certains auraient pu y deceler malice. Elle était d'humeur revancharde et si la mauvaise foi transpirait par endroits dans ses mots, elle ne reculait devant rien pour attirer aux Do les mécène les plus prestigieux.
Bien sur elle s'était gardée de mentionner le prince de Pontoise, le principal mécène des doigts d'Or, ne restait plus qu'a attendre la réponse de Kéridil.


_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Dim 21 Oct 2012 - 20:16

Les yeux passèrent sur les régistres de commandes.
Des points d'interrogation figuraient sur des demandes de materiaux que la Di Juli avait elle même commandés.
Elisabeth Stilton demandait des comptes, et il est vrai que la plupart des derniers travaux de la Di juli avaient fait l'objet de commandes privées pour lesquelles elle n'avait pas songé à reporter dans une comptabilité qui se voulait stricte.

Elle avait du ainsi expliquer qu'elle avait réalisé une tenue sur demande de Marie Alice pour le capitaine des dames Blanches, Baile, elle avait également confectionné une tenue spéciale pour ladite Baile. Cela lui arracha une moue avant de lui arracher un sourire et repoussant les registres, elle se mit a nouveau au Pupitre.

Citation :
A Vous Baile
Celle qui m'avait promis merveilles
Et donc je n'ai plus de nouvelles,


Vous me voyez fort désappointée ma chère.
Nous ne sommes peut être pas amies mais au regard de nos soirées sémuroises et de vos promesses quand je vous fîtes cet habit dont vous rêviez tant , j'aurai cru mériter de votre part un peu d'égard et le plaisir fut il rare de recevoir de vos nouvelles.

Soit, je ne vous en veux pas, ou peut être un peu, en bonne Des Juli , je ne peux me départir d'un peu de rancune.

Je vous espère tout de même en bonne santé et inchangée telle que je le suis moi même.

Qu'Aristote vous garde.

ADJ.

La lettre écrite, la Di Juli retourna aux comptes qui lui foutaient disons le bien une migraine monumentale.

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Dim 21 Oct 2012 - 22:57

La réponse de Baile n'avait pas tardé et la Des Juli avait souri.
Elle avait oublié sa rancoeur, Azkaban l'avait vengée.
Elle lâcha un rire solitaire en relisant la lettre, elle répondrait par la suite.


Citation :
Expéditeur : Baile de Kestel

A vous Attia que je ne cesse de louer un peu partout où je passe bien que je ne donnasse plus de nouvelles !

Depuis notre dernière rencontre, il faut dire que le ciel a sans doute voulu se venger de mon bonheur, de ma joie de vivre, ou de quelque chose dans ce genre. A l'insu de mon plein gré, et contre ma volonté bien évidemment, je me suis mise un peu en retrait de toute vie sociale, et n'eût été la sollicitude de Marie, je crois bien que j'aurais sombré corps et âme dans un fonds obscur dont on ne revient pas ! (j'ai vraiment limite arreté le jeu!)

Mais mais mais. Marie est passée par là, et je suis, hmm, renée à la vie active. Je vous présente donc tout d'abord mes excuses les plus sincères pour ne pas avoir tenu ma promesse avec vous, en espérant que vous les acceptiez, toute de Juli que vous soyez !

D'autre part, il m'est arrivé quelque chose de bizarre en taverne, il y a quelques soirs... J'ai rencontré Azkaban, et il ne m'a pas reconnue.... J'ai comme reçu un coup sur la tête et me suis dit qu'alors, vous aussi vous m'auriez oubliée... (je retombe bien sur mes pattes hein?)

Comme vous avez été plus.. courageuse? entreprenante? mature? que moi en prenant plume et vélin pour m'écrire, je vous rends hommage tout d'abord et vous réitère mon envie de rester en contact - rapproché est un rêve! - avec vous !

Je ne sais si Aristote est aussi bon garde du corps que moi, mais en tout cas, portez-vous bien, et j'espère, à très très vite, en taverne ou ailleurs....

Baile

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Mar 30 Oct 2012 - 22:54

La gitane était a nouveau d'humeur taquine, c'est ainsi qu'elle se remit au pupitre pour adresser quelques missives.

D'abord une réponse a Baile.


Citation :
A Baile
De moi,

J'ai aimé votre réponse.
Je vous ai pardonné, mais il faut que vous pardonniez à Azkaban son oubli, il est blond le pauvre et je l'ai abandonné recemment sans donner de nouvelles et le bougre en a profité pour se remettre à boire.

Je suis heureuse d'apprendre que vous vous portez bien et je loue Marie de vous avoir ramené au monde.

Dites moi ou vous trainez vos bottes, peut etre aurons nous l'occasion de nous revoir.

En attendant, je vous envoie un chaste baiser, sous le contrôle de mon époux bien entendu.

ADJ

Et puisqu’elle avait fait la paix avec elle même, elle se rappela avoir assisté a une tres belle naissance et c'est ainsi qu'elle écrivit à Cassandre.

Citation :
A Cassandre Louna de Leffe Van Loos
Grand Maitre de la Garde robe impériale,

Dame,

j'ose espérer que la présente missive vous trouvera en bonne santé ainsi que votre famille ?
Je viens faire amende honorable, je vous ai abandonné d'une manière plus qu'impolie alors que vous veniez de mettre au monde sous mes yeux votre petite fille.

Me pardonnerez vous ? Je me suis laissée submerger par l'émotion de cette naissance qui m'a projetée à la naissance de ma malheureuse cadette dont je portais alors le deuil.

Mais oublions cela. Comment se porte le petit ange ?
L'on m'a dit que vous l'aviez nommée Cathérine Rose, voila la un doux prénom, pour une bien belle enfant.

Considérez la comme chez elle aux Doigts d'Or, après tout, n'est ce pas là qu'elle a choisi de naître ? Sachez que cela ne peut être pour nous qu'une bénédiction et un grand bonheur.

Acceptez ce modeste présent. Une layette brodée pour la petite enfant. Qu'Aristote la garde en bonne santé et lui accorde longevité.

Portez vous bien et bien de choses à votre époux.

Votre,

AJD.



_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Mar 6 Nov 2012 - 23:42

Citation :
Expéditeur : Cassandre_louna

Attia,


Veuillez pardonner mon temps de réponse, en effet en ce moment je suis fort occupé avec les histoires du Duché de Lorraine, j'ai hâte de finir mon mandat de duchesse pour pouvoir souffler un peu.
Je suis ravie que une personne aussi renommée que vous ait daignée prendre de mes nouvelles et c'est avec un grand bonheur que je puis vous annoncer que moi et ma fille ainsi que mon mari nous portons merveilleusement bien.

Sachez pour vous rassurer qu'il n'a jamais été question une seule seconde de vous en vouloir, c'est plutôt vous qui devriez me bouder pour avoir accouché en plein milieu de votre atelier, j'espère que Gigi s'est remise de ses émotions d'ailleurs. Vous me voyez navrée d'apprendre le malheur qui vous à frapper pour votre cadette et j'espère que vous accepterez mes sincères condoléances.

Je vous remercie pour votre présent qui me touche beaucoup et sachez que dès que j'aurais un petit moment de libre je passerais avec enchantement à l'atelier avec ma fille en espérant avoir la chance de vous y croiser.

Bonne journée à vous et à bientôt

Cassandre Louna de loffe van Loos

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Jeu 15 Nov 2012 - 22:32

Bisac a écrit:
Citation :


    A l'intention de dame Attia Des Juli, Maistre couturière de renom,
    De Maistre Aymeri Bisac, Intendant Général des terres du Prince Charlemagne Von Frayner-Castelmaure.


    Dame,


    Sincères salutations !


    En ma qualité d'Intendant Général de Son Altesse le Prince Charlemagne Von Frayner-Castelmaure, je vous écris ce jour afin de vous proposer la charge de Maistre de la Garde Robe du Prince. Son Altesse m'a fait savoir son intérêt à voir sa maisonnée se doter d'un Maistre de la Garde Robe ainsi que son désir, ardent, de vous voir à cette charge. Vostre réputation, sans précédent, de couturière de talent, gage de vos prouesses à une telle charge.

    Si la proposition vous plait, je vous serai gré de vous présenter en le Château du Prince à Nevers. Je vous recevrai en mon bureau avec plaisir.


    En espérant une prompte réponse de vostre part,

    Veillez croire en ma sympathie sincère,

    Me.


Citation :
A Maistre Aymeri Bisac, Intendant Général des terres du Prince Charlemagne Von Frayner-Castelmaure.
De Maitre Attia Des Juli

Messire,

J'accuse réception de votre missive et vous remercie pour l'honneur qui m'est ainsi fait.

Si vous êtes disposé a me recevoir, je serai à Nevers dans deux jours.

Avec mes respectueuses salutations,

ADJ

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Ven 23 Nov 2012 - 14:59

- Eliiiiii !!!

Criait t'elle en se dirigeant vers son pupitre ou depuis quelques temps était soigneusement conservée sa correspondance.

- Qu'on me trouve Eli !!!

Le sourire est fier car entre les mains des Juliesques se trouve la proclamation Ducale la faisant Grand Maitre de la garde robe Du Nivernais au service du prince Charlemagne !


Citation :



Proclamation ducale


    Nous, Charlemagne Von Frayner Castelmaure, Premier Prince du Sang de France, annonçons avoir procédé à la nomination de dame Attia des Julii au poste de Grand Maistre de notre Garde Robe.
    Elle aura ainsi la charge de notre habillement et de veiller à ce que nous soyons en tout point et en tous lieux présentable. De ce fait, il lui est annuellement allouée une rente de 2100 écus ainsi que 1300 écus mensuels pour les tierces dépenses engendrées par l'entretien de son office.



    Afin que nul ne puisse prétendre ne pas être au courant, avons décidé d'apposer notre le sceau,


    Le 23 novembre de l'an de grâce MCDLX,

    S.A.R Charlemagne Von Frayner Castelmaure.




Bon les montants mentionnés au contrats semblait ridicules, mais c'était une victoire de plus pour la Di Juli déterminée a faire comprendre à son intendante aux finances qu'elle n'était en rien un poids pour l'atelier mais bel et bien un facteur de succès.

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Surintendante aux Finances et Pussycat aux Pattes d'Or, quand je passe les bourses trépassent !
avatar

Messages : 7337
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Mer 28 Nov 2012 - 23:22

Mais qu'est ce qu'elle me veut encore celle là !!!

Ouais c'est à peut près ce que pense Elisabeth d'Attia. La diva des DO n'arrêtait pas de lui casser les pieds. Tandis qu'elisabeth s'évertuait à ce que les DO n'ai des mécènes que pour le paraitre, Attia faisait tout pour dépenser cet argent. Donc la blonde arrive dans l'antre de Dieu pour savoir ce qu'elle a à lui dire.

Je suppose que tu veux m'annoncer ta dernière dépense en personne ?

_________________

Cliquez sur la bannière pour accédez à mon travail ...
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Jeu 29 Nov 2012 - 0:08

Elle était habituée au ton peu commode de la Stilton, mais elle était de trop bonne humeur elle se contenta donc d'un haussement d'épaules désinvolte.

- Il faudra que tu apprennes un jour ma cher Eli que l'argent appelle l'argent !

Elle lui fit signe de prendre place et dans la même foulée lui tendit la déclaration ducale un sourire narquois aux lèvres.

- Jusqu'ici ça m'a plutôt bien réussi ! qu'en penses tu ?

Oh elle aurait pu continuer, lui dire ce qu'elle pensait, que son nom était encore une source de prestige, faire péter la mégalomanie, mais elle opta pour la sobriété et laissa plutôt la Stilton parcourir le document tout en l'observant.

- Je crois que l'intendant du nivernais est aussi rad...économe que toi mais le prince a été clair, il veut du luxe ! Et je vais lui en donner, NOUS allons lui en donner !

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Surintendante aux Finances et Pussycat aux Pattes d'Or, quand je passe les bourses trépassent !
avatar

Messages : 7337
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Ven 30 Nov 2012 - 15:29

Tout à fait c'est pour cela que je suis aux finances.

Et oui la blonde anglaise est aussi mégalo que la brune italienne, peut être pour cela qu'elle se supportent aussi bien finalement. La blonde prend le papier, un furtif sourire passe sur son visage.

Et bien il a enfin écouté mes conseils. Je lui avais déjà reproché le fait que sa mère était mieux habillée que lui et qu'elle avait du gout elle au moins.

Elle ne savait pas trop pourquoi le prince passait par les DO, leur secret serait il pour quelque chose ? Peut être peut être pas mais tout ce qu'elle voyait était qu'elle allait encore rentrer de l'argent et c'était grâce à elle.

Tu vois Attia, j'arrive encore à faire venir des clients quand à l'intendant je le connais bien
- non pas un amant !!! - et je ne pense pas avoir du mal à le faire payer.

Qui a dit qu'Attia était plus mégalo que la plus grande des avocates ?

_________________

Cliquez sur la bannière pour accédez à mon travail ...
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Lun 3 Déc 2012 - 17:08

Elle l'étriperait la blonde, mais au lieu de cela, c'est un sourire jaune qu'elle lui adressa.
Apres tout, égo mis a part, elles travaillaient toutes deux à la même cause, et le dévouement de la Stilton était plus appréciable encore quand on savait le nombre d'activités dans lesquelles elle s'impliquait avec autant de ferveur. Elle était une alliée de poids et non une ennemie, mais les femmes n'étaient elle pas bien connues pour etre mesquines ?


- hmmm soit Elisabeth, je veux bien t'accorder le crédit d'avoir conduit le prince a cet heureux choix, peu m'importe en réalité car par ce biais, je compte bien lui faire cracher la seigneurie que la défunte reine m'avait promise...

Mégalo et ambitieuse, la Stilton savait à qui elle avait affaire. Pourtant dans la caboche attiléenne, c'est bien a un pied de nez qu'elle songeait, une tirade qui moucherait la petite Stilton et dans cet effort sa bouche se déforma en une nouvelle moue.

- Oh fais ce qui te plait de l'intendant, je ne traiterai qu'avec le prince. Vos chiffres m’ennuient. Il y a un arrivage prochain de Florence, j’espère d'ici la que le prince aura validé mon cahier de charges que nous fassions les emplettes. Cependant je pense qu'il faudra prévoir un pré-investissement que nous nous ferons bien sur rembourser par l'intendance du prince.

Elle était déjà ennuyée par le tournant de la conversation.

- En parlant de Florence, j'envisage une opération clientèle de luxe des royaumes hispaniques, nous devons veiller a renouveler nos relations, quasi inexistantes depuis la disparition de la reine Elena de Castille et Leon. Commence à y songer s'il te plaît.

Elle sourit, déjà excitée par la perspective d'un voyage.

- Oh et je suis navrée pour la défaite de ton cheval... espérons que le règne d'Eusaias sera favorable a tes ambitions...

Oui elle espérait sincèrement que la Stilton obtienne ce qu'elle souhaitait ardemment et dont tout le royaume était au courant, le poste de chancelier. Le dernier de ses souhaits était de se traîner l'intendante rabat joie sur la route de la Castille...


_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Surintendante aux Finances et Pussycat aux Pattes d'Or, quand je passe les bourses trépassent !
avatar

Messages : 7337
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Ven 1 Mar 2013 - 11:37

Oui oui ...

La blonde se moquait bien de ce que racontait la Des Juli mais entre mégalo on se comprend.

De toute façon, je n'aurais pas le temps de venir, fait moi juste la liste de ce ont tu aura besoin que je fasse les lettres de créance et que j'organise votre voyage aux meilleures conditions.

De prix naturellement.

Je dois te laisser.


Et elle quitta la brune.

_________________

Cliquez sur la bannière pour accédez à mon travail ...
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Sam 16 Mar 2013 - 17:47

Bien plus tard, la gitane se rendit compte qu'elle avait du courrier en retard et pas des moindres.
Elle s'attela a y répondre au plus vite.


Cassandre a écrit:
Citation :
Atelier des Doigts d'Or


De Nous, Son Altesse Jade de Sparte d'Avila,Régente du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicae,
De Nous, Sa Grâce Cassandre Louna, Grand-Maître de la Garde-Robe Impériale

A vous, dirigeants de l'Atelier des Doigts d'Or



Sincères Salutations,

Est parvenue à nos oreilles, la nouvelle de ce terrible incendie ayant ravagé notre atelier préféré. Par la présente, souhaitons vous faire savoir que nous sommes prêtes à aider financièrement l'Atelier des doigts d'Or afin que vous puissiez reprendre les affaires courantes le plus tôt possible.

Vous informons également que Cassandre Louna, Grand-Maître de la Garde-Robe Impériale, viendra bientôt en Bourgogne à l'Atelier des Doigts d'Or, pour régler les comptes de la Maison Impériale pour la garde de robe de Feue l'Impératrice Adala. Auriez-vous l'obligeance de nous renseigner sur le nouvel emplacement de l'atelier?

Nous espérons sincèrement que l'atelier n'aura perdu aucun talent dans l'accident, ni son charme et son luxe.

Que le Très-Haut veille sur les artistes de votre atelier,

Fait et signé au Palais Impérial de Strasbourg, ce 14ème jour de février MCLDXI,


Cassandre Louna de Leffe van Loos

Grand-Maître de la Garde-Robe Impériale



Régente du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ



Citation :
Citation :
A Son Altesse Jade de Sparte d'Avila,Régente du Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicae,
A, Sa Grâce Cassandre Louna, Grand-Maître de la Garde-Robe Impériale

Recevez mes plus plates excuses pour le retard dans la réponse à votre précédente missive.
Soyez remerciée pour votre sollicitude et votre bonté à l'égard de l'atelier des Doigts d'Or.

Nous sommes touchés et je parle au nom de l'Atelier des Doigts d'Or et son personnel par votre généreuse proposition, mais aussi désinteressée que soit cette proposition, nous ne pouvons l'accepter.

Nous avons conscience que les conflits actuels qui secouent la France et l'Empire touchent grand nombre de nos clients et amis, et afin de conserver une neutralité et défaire notre activité purement artistique de toute politique, nous avons pris la décision, bien que cela nous en coûte, de suspendre les aides et soutiens des principaux protagonistes impliqués dans ces conflits et cela jusqu'à ce que ceux ci trouvent un dénouement que nous souhaitons favorable.

Soyez tout de même assurée du bien être de l'atelier qui se trouve à présent relogé en le château de Saint Germain des Champs, relevant de Chastellux en Bourgogne, Terres de son Altesse Charlemagne Castelmaure Von Frayner. Nous avons également reçu de nombreuses aides de nos mécènes, amis et clients ayant permis a l'atelier de se remettre et de retrouver un fonctionnement normal.

Nous recevrons avec plaisir Dame Cassandre que nous n'avons revue depuis la naissance heureuse de sa fille.
Permettez moi de rajouter en plus du recouvrement des tenues de sa regrettée Sainteté impériale Adala, celui de la tenue de sacre de Feu sa Sainteté impériale Fenthick et les menus travaux que nous avons réalisé à l'occasion du deuil impérial et du sacre s'en étant suivi.

Nous restons également à la disposition du Grand Maître de la Garde robe Impériale pour tous travaux qu'elle nous fera l'honneur de nous confier.

Recevez nos salutations sincères et nos voeux pour le retour de la paix et de la stabilité sans laquelle nous ne saurions nous épanouir.


Citation :
Saint Germain des Champs, ce 16 mars 1461

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Ven 17 Jan 2014 - 0:03

Entre deux quintes de toux et des hurlements de poissonière pour une enièmpe couverture, un courrier arriva entre les mains de la Di juli.

Citation :

    De Nous, Actarius d'Euphor, Grand Prévôt de France,

    Respectueuses salutations !


    Nous nous permettons de vous écrire car nous avons lancé un concours qui vous intéressera peut-être, ainsi que les gens de votre atelier.

    La prestigieuse Garde Royale a décidé de renouveler sa garde robe et nous avons pensé que ce serait une belle occasion pour quelques tisserands de faire valoir la qualité de leur travail et d'obtenir, si leur oeuvre est choisie un récompense pour eux, ainsi que pour l'atelier qu'ils représentent.

    Un délai de 30 jours est fixé pour confectionner les oeuvres, qui doivent nous être envoyées. Passé ce mois, les Gardes Royaux choisiront trois nouvelles tenues, l'une pour les missions d'escorte, l'une pour les cérémonies et la dernière pour les campagnes militaires.

    Il n'y a aucune restriction, nous laissons libre cours à la créativité. Il reste néanmoins bon de se rappeler que ces tenues seront officielles et portées par une troupe d'élite en charge de défendre le Monarque et ses proches.


    Que le Très-Haut veille sur vous !

    Parce que les écrits, pareils au Phénix, ne meurent pas,
    Nous signons et apposons notre scel en ce 16 janvier 1462.



Apres une breve lecture, elle agita le bout de vélin du bout de ses doigts jadis fins et le tendit à Gigi.

- Porte ceci à l'atelier. Qu'on y apporte réponse,va.

Ci fait elle s'emmitoufla à nouveau tièdement esperant que la douleur qui irradiait son corps se calme.

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Dim 19 Jan 2014 - 19:51

Citation :
A vous Actarius D'Euphor, Grand prévôt de France,
De nous Attia des Juli, Directrice des Doigts d'Or,

Vôtre Grâce,

Nous accusons réception de votre missive nous invitant à concourir pour la création des nouveaux atours de la garde royale.
Nous vous remercions de la délicate attention portée à notre atelier et vous assurons que nous ferons de notre mieux pour produire des créations qui nous l’espérons siéront aux membres de la garde.
Cependant, il me vient quelques questions:

La garde aurait elle déjà quelque atour existant dont nous pourrions prendre connaissance ?

S'agit il de 3 catégories distinctes à savoir l'escorte, l'apparat cérémonial et les tenues de guerre ? Je pense qu'une précision permettrait d'affiner les propositions.

Mais puisque je me doute que vos fonctions ne vous permettent peut etre pas de me répondre, je vous saurai gré de désigner la personne en charge qu'il sera plus facile de questionner.

En vous remerciant encore, recevez nos plus respectueuses salutations.


Citation :
Fait à Saint Germain le dixneuvième de janvier, 1462


_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Attia.
Alter Ego de Dieu sur terre
avatar

Messages : 4870
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    Mar 1 Avr 2014 - 22:03

Ce matin là, après une promenade avec sa marmaille, la tête à moitié prise par les disputes des jumelles, et l’absence d’Azkaban, Attia des Juli se mit à penser à l’atelier des Doigts d’Or.
Une visite inopinée deux jours plus tôt, lui avait donné l’impression que l’atelier bruissait moins qu’autrefois, que moins de personnes se pressaient dans les décors sans cesse renouvellés.
Elle en ressentit une légère culpabilité qui ne fit que s’accentuer au fil des heures, car elle avait volontairement cessé toute activité et ne s’était plus inquiété de la gestion de ce qui jadis était sous sa coupe quasi exclusive.
Elle s’était laissée couler dans un confort de châtelaine, embourgeoisée à l’extrême, anoblie même ! Bien qu’elle ne tirait aucun avantage social à sa noblesse nouvellement acquise, elle ressentait tout de même une responsabilité pour l’atelier qui avait fait son nom, sa renommée.
Aussi s’attela t’elle à trouver la solution à ces maux. Il fallait à l’atelier un sang neuf, une vision aussi vive que l’était la sienne auparavant. Il fallait accepter de laisser la place, prendre des risques pour relancer une machine déjà bien huilée et usée.
Elle décida dans un premier temps d’adresser certaines correspondances.


Citation :
A Elizabeth Stilton
Grande je sais plus quoi
Argentière de mon cœur,

Le bonjour te va.
Il fait longtemps que nous n’avons de nouvelles l’une de l’autre.
Je me porte bien ainsi que ma famille, j’espère qu’il en est de même pour toi.
Je me fais du souci dernièrement, pour dire vrai je culpabilise d’avoir déserté les murs de l’atelier et de ne guerre plus m’impliquer dans la gestion de l’atelier.

Je me suis laissé gagner par la douce torpeur de la vie de châtelaine, à regarder grandir mes enfants, sans me douter que tes occupations et obligations pourraient te retenir également loin de l’atelier.
C’est pour quoi je te propose aujourd’hui, je céder la gestion de l’atelier à d’autres que nous. Je me sens d’un autre temps, passée de mode, et je pense que l’atelier a besoin d’un regard neuf que ni toi ni moi n’avons peut être plus.
Je n’ai pas de nom en tête, et je suis contre toute nomination forfaitaire, je propose de faire un appel à candidature et  de former un comité en charge d’étudier les candidatures afin de convenir unanimement de la personne à qui nous confierons les clés de l’atelier.
Je te vois venir, ne t’inquiète pas tu garderas les cordons de la bourse.

En parlant de cela, il est quelque affaire dont nous devons discuter toi et moi.
Réside tu toujours en Orléans ? Je pourrai venir te rendre visite quelques temps.
Fais-moi savoir ce qui te convient le mieux.

Je te salue et t’embrasse.

ADJ.


Cette première lette écrite lui retira un premier poids.
La seconde fut adressée à Jenah , la plus ancienne de l’atelier encore en vie, à l’attention de toutes les couturières.


Citation :
A Jenah,
A mes sœurs couturières,
Le bonjour vous va.
Ne me tenez pas rigueur de mon absence, je n’ai que trop donné au métier pour profiter paisiblement d’une banale vie de famille.
J’ai écrit tantôt à la Stilton. Nous devons réfléchir ensemble à l’orientation à donner à l’atelier.

Je pense que du sang neuf au niveau de la Direction serait des plus bienvenus.
Pour ce qui est de la gestion et de la stratégie même de l’atelier, je pense qu’un appel à candidatures serait le plus adequat. Nous pourrons ainsi réfléchir ensemble aux différentes candidatures et confier l’atelier entre les mains d’une personne qui aura fait le consensus.
Je passerai bientôt afin que nous gerions cette affaire ensemble.
Je tenais à vous informer auparavant.
Je vous salue, et vous embrasse.
ADJ.

La seconde lettre termina de la soulager. La solution se trouvait la et il fallait la servir.
Elle héla Gigi.


- Amore Gigi, porte ceci à l’atelier. Apporte du vélin de l’encre je m’avance en attendant les réponses.

Oui, les idées étaient fraiches dans son esprit et il fallait les coucher sur le papier.

_________________

En attente de la creation du Culte Attiléen !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pupitre Attiléen.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pupitre Attiléen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Doigts d'Or :: [RP] Logis, Saint Germain des Champs :: Etage du château : Logis des Juli-Meneac-
Sauter vers: