Les Doigts d'Or
Bonjour Cher Client ou cher Futur Client!

Passez notre porte et participez dès à présent à nos activités créatrices!
<b>
Vous pouvez postuler et rejoindre notre équipe de banniéristes et couturiers!</b>

Vous pouvez aussi tout simplement vous promener dans nos belles galeries et participer à la vie de l'atelier!

Alors n'hésitez plus et poussez notre porte!

Les Doigts d'Or

Attention ! Ne pas prendre d'images de ce forum sans la permission des créateurs
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une femme qu'on aime est toute une famille.

Aller en bas 
AuteurMessage
Élène Célèste Voillot
Talons aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 3327
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Une femme qu'on aime est toute une famille.   Lun 10 Déc 2018 - 12:39

De Victor Hugo, il paraît. 


Cela fait longtemps, n'est-ce pas? Longtemps, que le couple Voillot n'a pas eu d'aventures visiblement.
Pourtant, tranquillement, ils font leur vie tranquille, l'un continuant d'officier comme maître pour les apprenties, alors que l'autre c'est recluse, cessant de coudre, elle vit une vie de femme marier, oui, mais à prier et essayer d'être plus généreuse, dans le seul et unique but, qu'un jour Déos accorde enfin à son ventre, la fécondité promise le jour de son mariage. Après tout, Elène n'a que ... et bien 20 ans. Et oui, la jolie blonde est à la vingtaine, désormais et son ventre est resté plat, cela l'avait déjà rendu inquiète, la voilà désormais devenue bien plus pieuse, qu'elle ne l'a jamais était, allant jusqu'à la culpabilité à chaque écus, pourtant gagner. Les robes qu'elle est en droit de se faire, sur les stocks de l'atelier son vendu et l'argent est donner aux pauvres. Ceci change largement de l'Elène que l'on a connu à une époque, avide de faire payer les clients toujours plus, pour gagner plus. Aujourd'hui, il n'est plus question de cela. Ce matin, chez le couple Voillot, qui vit dans une maison simple en ville, une fois que la jeune femme a fini ses prières et bu un peu de vin, symbolisant la fertilité, elle se rend dans la pièce principale de la bâtisse, pour servir le repas d'elle et Jacques. Oui, c'est une vie de couple banale et simple, heureuse, même si parfois le voile de la tristesse se glisse dans les yeux d'Elène en réalisant qu'elle ne parvient pas à donner d'enfant à son époux.

_________________

Pour informations, mon mot préféré c'est "non" !
Je ne suis pas votre amie. En aucun cas ! Jamais ! J'aime pas les gens, c'est noté?
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Voillot
Testosterone aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 2310
Date d'inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Une femme qu'on aime est toute une famille.   Mer 12 Déc 2018 - 15:06

Certains hommes sont de mauvais hommes qui battent leur femme.
Certains hommes boivent et deviennent violents.
Certains hommes empêchent leur femme de travailler.
Certains hommes se plaignent du repas, se plaignent de la froideur au lit de leur femme, se plaignent de la poussière dans les coins et des araignées au plafond.
Certains hommes quittent la maison tout le jour pour voir leurs comparses et des femmes de petite vie.

Jacques Voillot n'était pas de ces hommes-là. Il était irréprochable, dans sa routine quotidienne comme dans son attitude vis-à-vis de sa femme. Jamais un mot plus haut que l'autre, jamais une mésentente, jamais un reproche.

Et pourtant.
Il souffrait. Il ressentait le besoin d'être père. De transmettre son sang, son nom, de faire un petit être qui serait moitié lui, moitié sa belle Élène. Il voulait savoir pour quoi il se levait chaque matin, sinon pour rendre grâce à Déos : pour avoir quelqu'un à qui léguer le bien qu'il constituait peu à peu, quelqu'un qui serait lui, qui serait elle, qui donnerait à sa vie un nouveau but. Sans cela, il ne se sentait pas complet ; il se sentait inutile dans le grand théâtre du temps.
C'est peu dire, mais énorme à vivre : il souffrait de l'absence d'un enfant.

Jamais il n'en parlait à son épouse. Il savait que cela la travaillait aussi, et il savait qu'il aurait dû la rassurer, en parler. Mais il ne pouvait pas. Les mots restaient coincés dans sa gorge, parce qu'il savait que les mots qu'il aurait voulu dire, l'honnêteté qu'il aurait voulu avoir, ce n'étaient pas des mots rassurants. C'étaient des mots qui feraient de la peine à sa belle Élène. Et mentir pour la rassurer, il n'y arrivait plus. Sa douleur avait tant grandi qu'il ne pouvait plus la dissimuler avec conviction. S'il ouvrait la bouche, elle jaillirait, et elle ferait du mal.

Alors il parlait moins. Il se repliait, il ne disait rien à ce sujet, mais ne trouvait plus goût à parler d'autre chose. Il faisait son travail, moins enjoué, moins taquin qu'auparavant. Moins séducteur. Il embrassait sa femme avec tendresse, il l'étreignait dans le noir de la nuit avec désespoir. Ils parlaient des choses du quotidien : les dépenses, la foi, le menu du repas, l'atelier, parfois.
Il savait qu'elle était encore jeune. Qu'elle avait encore le temps. Qu'un enfant pourrait la tuer. Mais lui n'était plus si jeune. Il avait quinze ans de plus qu'elle, et cela faisait plusieurs années qu'en vain ils attendaient. Pouvait-il être la cause de leur infertilité ?

Il remercia son épouse et baissa le regard vers son assiette.


Nous devrions manger des oeufs plus souvent, dit-il.

_________________

Créateur très inactif. Erre, regarde, conseille
(Retrouvez-moi sur DeviantArt !)
Revenir en haut Aller en bas
http://elissakarminakria.deviantart.com/
Élène Célèste Voillot
Talons aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 3327
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Une femme qu'on aime est toute une famille.   Jeu 13 Déc 2018 - 18:20

Des mets simples. On en était à ce point, dans la vie du couple, c'est que curieusement, Elène ne faisait guère de mets complexes, surement de peur de fâcher Déos. Elle sourit, bien que faiblement à la remarque de Jacques. Des oeufs. Ils mangeaient des œufs, ces œufs, qu'elle ne parvenait pas à rendre féconds suffisamment, pour que son ventre enfle. Elle hocha alors pour Jacques.


"- Oui, j'en ferais plus souvent. "


Et elle entama le sien. Sans être une cuisinière extraordinaire, elle se débrouillait plutôt bien, une bouchée plus tard, elle regarda son mari.


"- Jacques."


Elle s'interrompit, que lui dire quoi, exactement? L'œil clair se perdit un peu sur les œufs. Elle voulait dire mille choses à Jacques. Elle voulait lui suggérer de prendre une autre femme, pour avoir enfin un enfant. D'en adopter un. Elle voulait s'excuser, se mettre à genoux devant lui pour s'excuser de son infertilité.


"- Tu penses ... que de manger plus d'œufs, me permettrais d'en produire un, fertile? "


Elle mettait les pieds dans le plat, tant pis. Il le fallait.

_________________

Pour informations, mon mot préféré c'est "non" !
Je ne suis pas votre amie. En aucun cas ! Jamais ! J'aime pas les gens, c'est noté?
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Voillot
Testosterone aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 2310
Date d'inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Une femme qu'on aime est toute une famille.   Ven 14 Déc 2018 - 11:32

Le tailleur serra le poing. Il était bien éduqué, il gardait toujours ses mains au dessus de la table, sans jamais poser les coudes à côté de l'assiette. Alors bien sûr, sa crispation se vit ; ses phalanges blanchies, la tension de ses muscles. Il avala sa bouchée, la rinça d'une gorgée de vin coupé d'eau, et leva les yeux vers sa gracile et somptueuse épouse.

Je... Je ne sais pas. Je ne suis pas médicastre.

Mais c'était exactement ce qu'il avait en tête, quand il avait suggéré d'en manger plus. Peut-être était-ce sa mère qui lui avait dit cela dans l'enfance, ou peut-être l'avait-il entendu en écoutant les femmes de l'atelier papoter, il ne savait plus d'où lui venait cette conviction ; mais il pensait que davantage d’œufs les aideraient.

Il relâcha son poing et tendit la main à travers la table, en quête des doigts de sa femme.


Peut-être ai-je déjà tout le bonheur que Déos avait prévu pour moi. La renommée, le confort matériel, une épouse merveilleuse. L'épreuve qu'il m'envoie est de m'en rendre compte et lui en rendre grâce.

Mais à ce jour, aucune prière n'avait durablement calmé ce sourd appel de la paternité.

_________________

Créateur très inactif. Erre, regarde, conseille
(Retrouvez-moi sur DeviantArt !)
Revenir en haut Aller en bas
http://elissakarminakria.deviantart.com/
Élène Célèste Voillot
Talons aux Doigts d'Or
avatar

Messages : 3327
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: Une femme qu'on aime est toute une famille.   Jeu 20 Déc 2018 - 21:53

Non, Jacques n'est pas médicastre, Jacques est néanmoins le plus sage des deux, celui qui a le plus d'expérience de la vie, des choses, de connaissances. Elle écoute les paroles, elles peuvent être rassurantes, mais non, Elène est hésitante, avant de proposer alors des alternatives. Des alternatives, qui depuis longtemps, lui taraude l'esprit, de quoi combler les désirs de paternité de son époux et peut-être ses désirs d'un nouvel être à aimer chez elle. Oui, mais cette n'aura pas son sang. Ni par la première, ni par la seconde solution et cela inquiète la jeune femme, qui comprends qu'elle mourra sans enfant, surement. 

"- Il y a deux choses que l'on pourraient envisager Jacques. " 

Elle caresse avec beaucoup de tendresse les doigts de son tailleur d'époux. 

"- La première ... serait de prendre une autre mère, pour ton enfant, un enfant à qui nous pourrions offrir deux parents, une vie paisible et à l'abri. Cet enfant aura notre amour à tous les deux, même si il ne sort pas de mon ventre. Il aura au moins ton sang. " 

La solution est dites avec précaution, car elle le sais, c'est surement la première qu'éliminera Jacques. 

"- Sinon ... nous pouvons adopter un bébé. Il n'aura pas notre sang, mais nous donnerons à un orphelin, ou un enfant d'une famille trop pauvre, une chance ... et de l'amour. "

Voilà. Voilà ce qu'Elène à dans la tête, face à son incapacité à enfanter.

_________________

Pour informations, mon mot préféré c'est "non" !
Je ne suis pas votre amie. En aucun cas ! Jamais ! J'aime pas les gens, c'est noté?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une femme qu'on aime est toute une famille.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une femme qu'on aime est toute une famille.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Doigts d'Or :: [RP] Atelier, Saint Germain des Champs, Bourgogne :: Atelier-
Sauter vers: